Actualités

Pédiatrie «Harmoniser les politiques nationales»

Les travaux du 35e Congrès maghrébin de pédiatrie se sont ouverts, samedi soir à Rabat, dans l’optique de parvenir à un consensus maghrébin de prise en charge des accidents domestiques et de la voie publique de l’enfant.

Ce conclave, organisé durant deux jours à l’initiative de la société marocaine de Pédiatrie, en partenariat avec l’observatoire National des droits de l’enfant, sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’ONDE, vise à permettre à un parterre de pédiatres marocains, algériens, tunisiens et mauritaniens d’échanger les vues et les expériences inhérentes à leur domaine de compétence et d’examiner les moyens de réduire et de prévenir les accidents domestiques, parfois mortels, touchant les enfants.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Société marocaine de Pédiatrie Dr Hassan Afilal a indiqué que ce Congrès offre l’occasion de dresser un état des lieux de la pédiatrie maghrébine, d’examiner les voies d’harmoniser et de développer les textes réglementaires régissant cette spécialité et de concevoir un plan d’action commun destiné à la promotion de cette discipline dans les pays maghrébins.

La promotion de la santé mentale des enfants revêt une grande importance pour les pédiatres maghrébins, a-t-il ajouté, relevant que les pays du Maghreb sont invités à redoubler d’efforts en vue de réaliser cet objectif.

De son côté, la professeure de pédiatrie à la Faculté de médecine à Casablanca, Dr Mina Oumlil a souligné que ce Congrès constitue l’occasion de tenir des rencontres de communication entre les pédiatres maghrébins, notamment autour de la formation de ces spécialistes, faisant savoir qu’un comité sera mis en place à l’effet d’étudier la nature et la durée de la formation à dispenser ainsi que la typologie des concours à prévoir pour se spécialiser en Pédiatrie.
ADVERTISEMENT

Une série de recommandations sera communiquée aux ministères maghrébins de la santé afin d’améliorer la formation médicale inhérente à cette spécialité, a-t-elle indiqué.

La présidente de l’Association algérienne de pédiatrie, Rachida Boukrim a, quant à elle, souligné la nécessité d’unifier les cursus et les objectifs de la formation en pédiatrie, et d’échanger les visites entre les étudiants-médecins maghrébins.

Pour sa part, la professeure à la Faculté de médecine en Tunisie, Souad Bousnina a plaidé pour l’harmonisation des textes réglementaires relatifs à la pédiatrie et pour la création d’un réseau destiné au traitement des maladies affectant les enfants du Maghreb, appelant à penser à un mode commun d’acquisition des médicaments et des vaccins pour les pays maghrébins, en vue d’en réduire la facture.

A l’ordre du jour de ce 35e Congrès, figurent des tables-rondes sur «Les accidents domestiques», «La santé mentale de l’enfant», «Les accidents de la voie publique», «Les consensus diagnostiques et thérapeutiques maghrébins en pédiatrie», «L’harmonisation des systèmes de l’enseignement de la pédiatrie au Maghreb».

Cette rencontre coïncide avec le Congrès national marocain de pédiatrie et les 9es journées pédiatriques de Rabat.

A noter que le 36e Congrès maghrébin de pédiatrie se tiendra mars prochain en Mauritanie.
– source: http://lematin.ma/express/2014/pediatrie_-harmoniser-les-politiques-nationales-/202453.html#sthash.hctqNdiC.dpuf

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Survie d’un prématuré de 25 semaines

Pesant 650 grammes à la naissance, un prématuré survit grâce à une équipe médicale marocaine. Une équipe de médecins …

Distinction pour la réanimation pédiatrique marocaine

Pour promouvoir ses activités à travers le monde, la Fédération internationale de réanimation pédiatrique, World Federation …

Pédiatrie «Harmoniser les politiques nationales»

Les travaux du 35e Congrès maghrébin de pédiatrie se sont ouverts, samedi soir à Rabat, dans l’optique de parvenir …